Voici quelques exemples de remédiation avec des enfants présentant des difficultés d'apprentissage.

Voici l'exemple de Ludovic, enfant de 8 ans, qui le premier jour a copié lettre à lettre une phrase que je lui avais donnée. Il n'en a alors bien sûr pas du tout compris le sens et on peut voir des syllabes détachées et même des oublis de syllabes. Il utilisait une méthode strictement visuelle qui ne correspondait pas à son mode cognitif

Copie Ludovic 8 ans. Il écrit les mots sans distinction des syllabes et les colle ensemble.

Toujours Ludovic, sans copier, six séances plus tard, après travail sur ses perceptions, prise de conscience des mots et travail de la grammaire à partir de la réalité.

Ludovic. Il a, sur cet exemple compris les mécanismes d'écriture. Ses phrases sont bien construites.

Texte à reformuler et à écrire par Édith, onze ans, le premier jour de bilan. La grammaire n'a pas été travaillée. Elle a tout d'abord écrit comme elle le faisait habituellement puis je lui ai donné les consignes qu'elle devait appliquer au fur et à mesure (Consignes délimitées par un trait rouge). Sur la dernière phrase, elle a réussi à utiliser simplement des circuits conscients, sans avoir eu aucune autre remédiation. Lors de ses apprentissages, Édith avait sauté l'épellation consciente et la syllabation avait été insuffisante. Au fur et à mesure que sa conscience des mots fait place, nous pouvons  voir, sur ce premier exercice que la graphie s'améliore d'elle-même.

Edith 11 ans. L'écriture et l'orthographe s'améliorent dès le premier exercice, le premier jour.

Voici maintenant le même exercice fait avec Marjorie, diagnostiquée dyslexique et dysorthographique sévère, 15 ans. Toujours à la première séance. 

Elle a aussi réussi à mettre en place une écriture plus consciente au dernier paragraphe, sans aucune remédiation de grammaire.

Bien que diagnostiquée dysorthographique nous voyons bien que ses erreurs sont surtout grammaticales. À partir de la réalité, elle n'a ensuite eu aucun mal à en mémoriser le fonctionnement.

Elève diagnostiquée dyslexique sévère, 15 ans. Utilisation des mécanismes conscients de l'écriture.